Yalla ! pour les Droits de l ’enfant

9xVgaV
 Faire découvrir les Droits de l’enfant à vos élèves de manière interactive, c’est ce que vous propose Asmae-Association Sœur Emmanuelle à travers ses ateliers de sensibilisation participatifs, ludiques et créatifs.
 ASMAE– Association Sœur Emmanuelle est une ONG de solidarité internationale indépendante, laïque et apolitique ayant pour mission de favoriser le développement de l’enfant, de renforcer la capacité des acteurs locaux, de défendre la cause de l’enfant et de la diffuser.
Le projet Yalla pour les droits de l’enfant s’adresse aux collégiens et lycéens et encourage les jeunes à comprendre l’importance des Droits de l’enfant. L’écoute, le dialogue et la coopération sont nécessaires pour ce projet, ce qui permet aux élèves de s’approprier des valeurs solidaires et d’agir concrètement pour un monde plus juste.
IMG_2363
Yalla ! Pour les Droits de l’enfant donne l’opportunité aux élèves de vivre une première expérience solidaire en trois étapes :
            -Escale 1 – Approche des inégalités dans le monde : Intervention d’Asmae – association Sœur Emmanuelle pour présenter l’association et lancer un premier débat sur les inégalités dans le monde par une approche ludique et interactive. Suite à cette première rencontre les élèves devront choisir un pays d’intervention d’Asmae sur lequel ils devront effectuer des recherches.
            -Escale 2 – Débat autour des Droits de l’enfant : Intervention de l’association sur les Droits de l’enfant en lien avec le pays choisi par les élèves, débat, jeu sur les droits de l’enfant.
            -Escale 3 – A toi de jouer ! : Asmae propose à la classe de réaliser un défi solidaire  sur la thématique des droits de l’enfant, course, pièce de théâtre, exposition photos. Cette manifestation, si vous le souhaitez, sera l’occasion de concrétiser votre soutien pour les enfants du pays choisi par une collecte de fonds.
© Article Estelle Daloz

 


Financer vos projets avec l’opération pamplemousse

12 février 2015 / La boîte à outils, Toutes les actus /
oluih

L’opération « Pamplemousses » est très facile à mettre en place et très fédératrice pour les adolescents, particulièrement les collégiens. Elle rencontre depuis plusieurs années un grand succès au sein du réseau scolaire Marianiste en France. « Opération Pamplemousses » est une association, c’est elle qui se charge du transport des fruits et de la logistique, jusqu’à la livraison. Son site Internet est le suivant : www.operation-pamplemousses.com

L’idée est simple : il s’agit de faire venir dans une école partenaire des pamplemousses de Floride, d’une grande qualité, et de les revendre au profit d’un
projet de solidarité de la Fondation Marianiste. L’opération se fait en deux étapes :

– Sur une période d’octobre à février, les élèves de l’école, à qui l’on aura au préalable présenté le projet soutenu font commander à leurs parents, leurs amis, par un système de carnet, la quantité de pamplemousses désirée. Les animateurs pastoraux sont souvent les personnes référentes pour l’opération, ils centraliseront les commandes, et seront les interlocuteurs de l’organisme « Opération Pamplemousses ».

– Ensuite, 4 à 6 semaines après confirmation de la commande, l’établissement reçoit ses pamplemousses par transporteur (sur palettes). Après un premier tri, ils sont distribués aux parents. Le système prévu par « Opération Pamplemousses » permet d’optimiser la distribution et d’optimiser d’éviter le gaspillage, en adaptant au maximum les livraisons aux quantités demandées tout en prévoyant une juste marge (inévitable détérioration d’une petite partie des fruits pendant le transport).

Captureiu

Pour fédérer l’ensemble des élèves et la communauté éducative en créant une émulation, il est souhaitable que l’établissement organise des festivités en fin
d’opération avec par exemple une remise des prix aux élèves meilleurs vendeurs de l’année.
À Sainte-Marie Grand-Lebrun (Bordeaux), établissement scolaire Marianiste, pour la 5ème année de cette opération, ce ne sont pas moins de 31 400 pamplemousses qui ont été vendus de décembre à janvier 2015, et 8800 € qui ont été récoltés au profit de l’école de Pilette en Haïti, un projet soutenu par la Fondation Marianiste. L’établissement bat chaque année de nouveaux records de vente, preuve de la popularité de l’opération. En 2015, l’élève « championne toute catégorie » parmi les meilleures vendeurs de Grand Lebrun est en classe de 2nde : à elle seule, elle a vendu 1870 fruits !

© Article et photos de la Fondation Marianiste 


Formation CCFD : Accompagnement des jeunes en voyage solidaire

kyuhhg

Du 28 février au 1er mars 2015, le CCFD propose une formation à Paris pour accompagner des jeunes en voyage solidaire.

Lire la suite →


Francophonia Liban propose une rencontre interculturelle au Liban

ihyhfghgv

L’Association Francophonia Liban propose aux chefs d’établissements du privé et du public un séjour au Liban du 2 mai au 9 mai 2015. L’objectif est de faire se rencontrer des chefs d’établissements libanais et français pour encourager les partenariats entre les deux pays.

Lire la suite →


Voyage au coeur d’un bidonville philippin

hfhg

Avec du matériel récupéré en tôle, bois et bambou, c’est tout l’univers d’un bidonville philippin qui se trouve reconstitué sur 35m². L’association Kurio’Z propose cette installation grandeur nature aux établissements scolaires.

Lire la suite →